Par annee |

2011

Nouvelle théorie sociologique des professions

Nouvelle théorie sociologique des professions

Florent Champy
PUF, Lien social ,  2011,  314 p.
Prix : 25€
Le Mot de l'éditeur : Injonctions à la performance, contrôle renforcé des coûts, bureaucratisation des contextes de travail : comment ces évolutions affectent-elles la qualité et la pertinence du travail des médecins, des enseignants ou encore des travailleurs sociaux ? Les sociologies classiques des professions sont impuissantes à répondre à cette question pourtant cruciale. Par crainte de reprendre à leur compte une conception particulière du travail, elles insistent en effet depuis un demi-siècle sur la diversité des conceptions légitimes d’une même activité, et s’interdisent ainsi de penser des critères partagés et durables de la pertinence du travail professionnel. Un changement de paradigme s’imposait donc pour surmonter les difficultés théoriques et pratiques liées à cette approche relativiste du travail professionnel. Cet ouvrage répond à ce défi. À partir d’une série de recherches sur l’architecture et de développements sur de nombreuses autres professions, il propose un cadre théorique original pour penser simultanément les contraintes normatives stables inhérentes à une activité, et la diversité des conceptions qui s’y affrontent. Puis il montre quels processus entravent la recherche de solutions appropriées aux problèmes traités. Ce livre stimulant intéressera aussi bien les professionnels désireux de comprendre ce qui rend leur activité vulnérable aux évolutions et aux pressions extérieures, que les sociologues des professions qui y trouveront des perspectives de recherche inédites sur les marchés du travail, les carrières, les politiques publiques et bien sûr le travail. Il s’adresse enfin aux chercheurs en sciences sociales insatisfaits des apories auxquelles conduit l’opposition, considérée à tort comme indépassable, entre regards objectiviste et relativiste sur le monde. Une réflexion salutaire sur le travail des professionnels qui accompagnent les grands tournants de nos vies. Florent Champy est directeur de recherches au CNRS et membre du Centre d’Etudes Sociologiques et Politiques Raymond Aron. Il enseigne à l’EHESS, où il anime aussi un groupe de réflexion sur la vulnérabilité du travail professionnel. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, dont Sociologie de l’architecture (La Découverte, 2001) et La sociologie des professions (PUF, 2009).
EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Les politiques de l’Intelligence artificielle

École d'été - Lundi 24 juin 2019 - 09:00Le séminaire doctoral a pour objet l’étude de la gouvernance algorithmique comme nouvel enjeu politique, social et juridique auquel sont confrontées les démocraties libérales aussi bien à l’intérieur de leurs frontières qu’au niveau international. La gouve (...)

Lire la suite

Hobbes and the two Faces of Ethics

Séminaire international - Mardi 5 mars 2019 - 17:00Le séminaire Hobbes @ Paris a pour objectif de souligner, tout à la fois, l’importance intellectuelle des séjours parisiens de Hobbes et le fait que Paris doit demeurer un lieu de passage pour les spécialistes de Hobbes du monde entier. Itinéran (...)

Lire la suite

Global Ethics of Compromise

Colloque - Jeudi 7 mars 2019 - 10:30Ce colloque international sur le thème de l'éthique et des pratiques du compromis aura lieu au lieu le 7 et le 8 mars 2019 à l'amphithéâtre François Furet. Le colloque réunira une vingtaine de professeurs invités (en sciences politiques, droit, mais principale (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 48
Fax : +33(0)1 53 63 51 50
 
cespra@ehess.fr