Le CESPRA |

Historique

Historique du CESTA

Le Centre de Sociologie des Arts (1983-2002)

- Fondé en 1983 par Raymonde Moulin, les recherches au sein du CSA se sont organisées autour des relations entre art, économie et société, combinant les différentes dimensions d’une sociologie de l’art : sociologie de la création, sociologie de la réception, conditions de possibilité d’une sociologie des œuvres.  Elles ont également resitué la production et la consommation de l’art dans un champ d’analyse élargi des comportements, des pratiques culturelles et des modes de vie.

Sous l’impulsion de Pierre-Michel Menger qui a pris la direction du Centre en 1993, la part des recherches consacrées au travail a fortement augmenté. Sans qu’il y ait substitution complète, l’accent s’est déplacé du marché des œuvres vers les marchés du travail artistique. Les objets privilégiés sont alors l’organisation des professions, le fonctionnement des marchés du travail, les relations professionnelles et la protection sociale dans les arts, et notamment dans les arts du spectacle et les industries culturelles, enfin l’expansion du salariat atypique (portage salarial, intérim, multisalariat, travail à temps partagé), notamment dans les secteurs de la culture, du conseil, du journalisme.


Le Centre de Sociologie du Travail et des Arts (2002-2006)

Cette évolution fut donc marquée, en 2002, par un changement de dénomination, le CSA devenant le Centre de Sociologie du Travail et des Arts, le CESTA

A partir de 2004, la recomposition du CESTA, avec l’arrivée de nouveaux chercheurs, a permis de développer et d’introduire de nouvelles thématiques de recherche, conférant au centre une vocation encore plus nettement généraliste et interdisciplinaire. Au terme de cette diversification, les domaines d’études empiriques du Centre étaient  au nombre de cinq : les arts (sociologie de l’activité créatrice et dimension sociale de l’art), le travail (régulation des marchés du travail), le sport (professionnalisation croissante), la santé (contrôle des marchés de biens de santé -notamment des médicaments), le politique (décision collective et la théorie de l’action), accentuant l’ouverture du centre à l’économie, au droit et aux études politiques.

L’Institut Marcel Mauss (2006-2010)

Parallèlement, l’évolution de la politique du CNRS en faveur d’Unités de recherche de grande taille a amené le CESTA à s’associer à deux autres centres de l’EHESS, le Centre d’Etudes des Mouvements Sociaux(CEMS) et le Groupe de Sociologie Politique et Morale (GSPM) pour constituer une nouvelle Unité Mixte de Recherche – 8178, EHESS-CNRS, dénommée Institut Marcel Mauss de janvier 2006 à décembre 2009. Pendant cette période, la direction du CESTA a été assurée par Philippe Urfalino.

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

(Dé)formations de l'Etat en temps de « révolution bolivarienne »

Journée(s) d'étude - Vendredi 09 juin 2017 - 08:45L’arrivée au pouvoir du président Hugo Chavez en 1997 a entraîné la reconfiguration profonde du corps politique vénézuélien. Cette journée d’études vise à déployer des analyses économiques, anthropologiques et sociologiques qui rendent compte de la nature de la nouvelle formation étatique et de son incidence dans la profonde crise actuelle. Des objets historiques mais également récents seront abordés par des chercheurs confirmés et des doctorants à la lumière de la décomposition sociale, politique et économique qui marque le moment actuel.

Lire la suite

Penser la politique par « gros temps ». Raymond Aron au XXIe siècle

Colloque - Jeudi 22 juin 2017 - 08:45Colloque organisé par le CESPRA, l’IRSEM et la Société des Amis de Raymond Aron.Comment penser la politique par « gros temps » ? Comment questionner notre époque et les concepts dont nous disposons pour l'analyser ? Ce colloque veut tester l'hypothèse selon laquelle la pensée politique d'Aron constitue une boussole pouvant aider à s'orienter, en ce début de XXIe siècle, dans un monde qui, loin d'être débarrassé de l'anarchie internationale, se caractérise à la fois par l'entropie démocratique et la montée en puissance des « démocraties illibérales ».

Lire la suite

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 avril matin :Les formes de la démocratie8h45-9h : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega : Ouverture du colloque9h-10h : Estelle Ferrarese : « La démocratie comme forme de vie. Réflexion depuis la Théorie critique »10h-10h15 : Pause café (salle 9)10h15-11h15 : Philippe Urfalino : « Démocratie. Le substantif et l’adjectif »11h15-12h15 : Just Serrano : « Transformer les formes démocratiques : l’articulation de la raison et de la liberté politique chez John Dewey »12h15-14h : Déjeuner Jeudi 27 avril après-midi :Justice et constitution14h-15h : Luc Foisneau : « Nos démocraties ont-elles besoin d’une théorie de la justice ? »15h-16h : Dominique Rousseau : « Que peut vouloir dire "démocratie par la constitution" ? »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Giulia Oskian : « Des faits aux normes, des normes aux faits : légitimité démocratique et pensée constitutionnelle chez Tocqueville » Vendredi 28 avril matin :La démocratie en acte9h-10h : Sophie Wahnich : « La revendication démocratique pendant la période révolutionnaire française 1789-1795 : penser la cité, penser la société ? »10h-10h15 : Pause café (salle 10)10h15-11h15 : Daniel Cefaï : « La discussion publique : une expérimentation civique et pragmatiste à New York dans les années 1920 »11h15-12h15 : Carole Gayet : « Saisir les dynamiques de l’engagement à l’échelle des personnes et des situations: approche ethnographique de la démocratie comme expérience »12h15-14 : Déjeuner (salle 10) Vendredi 28 avril après-midi :Le conflit démocratique14h-15h : Sandra Laugier : « Variétés d’antidémocratie »15h-16h : Isabelle Aubert : « Considérations sur la citoyenneté »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Gilles Bataillon : « Réflexions sur l’interprétation de la démocratie chez Claude Lefort » 

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 56
Fax : +33(0)1 53 63 51 01
 
cespra@ehess.fr