Membres |

Les membres statutaires

Vincent Duclert

Professeur agrégé EHESS

Coordonnées professionnelles

vincent.duclert@ehess.fr

Vincent Duclert est chercheur titulaire au CESPRA depuis son entrée en fonction à l’Inspection générale de l’Education nationale le 24 avril 2013, et professeur des universités associé à Sciences Po (depuis le 1er septembre 2016). Il co-dirige le master « Politiques en Europe » commun à l’EHESS et la Faculté des sciences politiques de l’Université de Bucarest. A Sciences Po, il enseigne notamment un cours d’histoire globale des génocides et des violences de masse. Il était auparavant professeur agrégé à l’EHESS, rattaché à la Mention Histoire et Civilisations où il assumait les fonctions de directeur adjoint. Ancien professeur associé à Columbia University (Center of Paris), il a également enseigné à l’Ecole nationale d’administration.


Historien du politique contemporain, il est l’auteur d’une thèse de doctorat sur l’engagement des savants dans l’affaire Dreyfus (juin 2009) et d’un dossier d’habilitation à diriger des recherches consacré à l’histoire des engagements démocratiques depuis le XIXe siècle (juin 2015). Ses travaux sur l’événement de l’affaire Dreyfus et son impact national et international l’ont conduit à étudier la France républicaine et la question démocratique, en relation avec les engagements intellectuels, les mondes de la gauche, les acteurs politiques, les représentations culturelles. Le rapport des sociétés à la politique, leur démocratisation, la construction des valeurs, la relation à la connaissance, l’autonomie des savoirs, la souveraineté civique définissent les principales approches de ses recherches qui associent l’histoire politique, intellectuelle et sociale. La question des engagements intellectuels s’est élargie à de nouvelles enquêtes concernant la France et l’Europe face au génocide des Arméniens, la genèse des Etats totalitaires après la Première Guerre mondiale, et les combats démocratiques dans la Turquie contemporaine. Cette perspective d’histoire européenne se nourrit aussi des travaux menés sur la pensée de l’histoire et des historiens, notamment dans leurs rapports avec les archives, la dimension transnationale d’itinéraires individuels, et les transformations au XXe siècle de la philosophie politique (il édite, avec Marie Scot, et sous l’égide de Sciences Po les œuvres complètes du philosophe et historien Elie Halévy).

 

Le 30 mai 2016, il a été nommé par la Ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, en tant qu’inspecteur général et chercheur au CESPRA, à la tête d’une Mission d’étude en France sur la recherche et l’enseignement des génocides et des crimes de masse. La Mission regroupe plus de cinquante chercheurs et professeurs d’institutions françaises, étrangères et internationales chargés d’établir un état des lieux de la recherche sur cette thématique cruciale, en France et dans le monde. Ses conclusions (sous la forme d'un pré-rapport, sous six mois, et d'un rapport final, à l’issue d’une année de travail) serviront à identifier des perspectives de travail et des outils pour la recherche, l’enseignement, l’éducation et la médiation, afin d’intensifier la connaissance des génocides, des crimes de masse et des violences extrêmes, de favoriser la compréhension de ces phénomènes tant dans les institutions qu’auprès des populations, et d’envisager des formes nouvelles de prévention.


Vincent Duclert est membre du comité de rédaction des Cahiers Jean Jaurès. Après avoir co-dirigé la collection « L’espace de l’histoire » aux éditions La Découverte, il collabore depuis 2008 avec les éditions universitaires Armand Colin où il dirige la collection « Nouvelles biographies historiques ».  Président du Conseil scientifique de l’Institut Mémoire de l’édition contemporaine (IMEC), il appartient à celui du Centre de recherches de l’Historial de la Grande Guerre (Péronne). Il préside la Mission de recherche sur les musées d’histoire en France et en Europe (créée en janvier 2013 sous l’égide de la Fondation Jean-Jaurès). Membre fondateur de l’Association des amis d’Elie et Florence Halévy, il en est le secrétaire général.


 

Domaines de recherche/Thèmes principaux

Histoire des engagements intellectuels

Histoire de la République en France

Anthropologie historique des sociétés démocratiques en Europe

Histoire du génocide des Arméniens, histoire globale des génocides et des violences de masse
 

Enseignements 2016-2017

Sciences sociales en danger, sciences sociales de l'avenir (avec Hamit Bozarslan)


Publications depuis 2009

 

Les événements fondateurs. L’affaire Dreyfus (direction, avec Perrine Simon-Nahum), Paris, Armand Colin, coll. « U », 2009, 343 p.

L’Europe a-t-elle besoin des intellectuels turcs ?,postface d’Hamit Bozarslan, Paris, Armand Colin, coll. « Eléments de réponse/Libertés d’historien », 2010, 190 p. Traduction en turc actualisée et augmentée : Türkiye’de Demokratik Karşi Cikis. Aydin ve Sanatçi Girişimleri, Istanbul, Belge Yayınları, 2012, 367 p.

La République imaginée (1870-1914), préface d’Henry Rousso, Paris, Belin, coll. « Histoire de France », 2010, 863 p. (2e édition août 2012, 3e édition 2014).

L’avenir de l’histoire, Paris, Armand Colin, 2010, 223 p.

L’affaire Dreyfus. Quand la justice éclaire la République,Toulouse, éditions Privat, 2010, 535 p.

Quel musée d’histoire pour la France ? (direction, avec Jean-Pierre Babelon, Isabelle Backouche et Ariane James-Sarazin), Paris, Armand Colin, coll. « Eléments de réponse/Libertés d’historien », 2011, 192 p.

The French Republic. History, Values, Debates (direction, avec Edward Berenson et Christophe Prochasson), Ithaca, Cornell University Press, 2011, 378 p.

L’Époque contemporaine. Sources, Historiographie, Controverses, Enjeux(avec Sylvie Aprile, Christian Delacroix et Michelle Zancarini-Fournel, Paris, Éditions Belin, coll. « Le Grand Atelier de l’Histoire de France », 2012,384 p.)

« Maison de l’histoire de France ». Enquête critique(avec Isabelle Backouche), Paris, éditions de la Fondation Jean-Jaurès, 2012, 347 p. (avec annexes publiées en ligne sur le site de la Fondation Jean-Jaurès).

Réinventer la République. Une constitution morale, Paris, Armand Colin, coll. « Le temps des idées », 2013, 191 p.

Jaurès 1859-1914, la politique et la légende, Paris, Autrement, coll. « Vies parallèles », 2013, 283 p. (2e édition, mai 2014). Traduction en langue japonaise, 2015.

Jean Jaurès. Combattre la guerre, penser la guerre, Paris, Fondation Jean Jaurès, coll. « Les essais », 2013, 118 p.

Jean Jaurès (avec Gilles Candar), Paris, Fayard, 2014, 687 p. (Prix du Sénat du Livre d’histoire 2014. Grand Prix de la Biographie-Histoire de l’Académie française 2014).

Occupy Gezi. Un récit de résistance à Istanbul, Paris, Demopolis, 2014, 120 p.

Comprendre le génocide des Arméniens de 1915 à nos jours(avec Hamit Bozarslan et Raymond H. Kévorkian), Paris, Tallandier, 2015, 494 p., réédition, coll. « Texto », 2016.

La France face au génocide des Arméniens, du milieu du XIXe siècle à nos jours. Une nation impériale et le devoir d’humanité, Paris, Fayard, 2015, 424 p.

Le génocide des Arméniens de l’Empire ottoman dans la Grande Guerre. Un siècle d’engagements pour la recherche et la connaissance, 1915-2015(direction, avec Annette Becker et alii), Paris, Armand Colin, 2015, 367 p.

Pierre Mendès France, Liberté, liberté chérie (1940-1942), édition établie par Vincent Duclert, postface de Denis Salas, Paris, Démopolis, 2015, 530 p.

La République, ses valeurs, son école. Corpus historique, philosophique et juridique, textes rassemblés et présentés par Vincent Duclert, préface de Najat Vallaud-Belkacem, introduction de Mona Ozouf, Paris, Gallimard, coll. « Folio actuel », 2015, 510 p.

Elie Halévy, Correspondance et écrits de guerre 1914-1918, édité par Vincent Duclert et Marie Scot, préface de Stéphane Audoin-Rouzeau, Paris, Les Belles Lettres, 2016, 680 p.

Elie Halévy, L’ère des tyrannies. Etudes sur le socialisme et la guerre [1938], édition critique in extenso, avec introduction, documents et notes par Vincent Duclert, préface de Nicolas Baverez, Paris, Les Belles Lettres, 2016, 768 p.

Bloc des gauches (1902-1904), tome 9, Œuvres de Jean Jaurès, édition établie avec Gilles Candar et Rémi Fabre, Paris, Fayard, 2016, 547 p.

Alfred Dreyfus. L’honneur d’un patriote, nouvelle édition refondue, Paris, Fayard, coll. « Pluriel », 2016, 686 p.

La guerre d’Espagne. Un conflit qui a façonné l’Europe (avec Jordi Canal), Paris, Armand Colin, 2016,395 p.

 

Bibliographie complète (voir le document en téléchargement plus bas)

Documents en téléchargement

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 avril matin :Les formes de la démocratie8h45-9h : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega : Ouverture du colloque9h-10h : Estelle Ferrarese : « La démocratie comme forme de vie. Réflexion depuis la Théorie critique »10h-10h15 : Pause café (salle 9)10h15-11h15 : Philippe Urfalino : « Démocratie. Le substantif et l’adjectif »11h15-12h15 : Just Serrano : « Transformer les formes démocratiques : l’articulation de la raison et de la liberté politique chez John Dewey »12h15-14h : Déjeuner Jeudi 27 avril après-midi :Justice et constitution14h-15h : Luc Foisneau : « Nos démocraties ont-elles besoin d’une théorie de la justice ? »15h-16h : Dominique Rousseau : « Que peut vouloir dire "démocratie par la constitution" ? »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Giulia Oskian : « Des faits aux normes, des normes aux faits : légitimité démocratique et pensée constitutionnelle chez Tocqueville » Vendredi 28 avril matin :La démocratie en acte9h-10h : Sophie Wahnich : « La revendication démocratique pendant la période révolutionnaire française 1789-1795 : penser la cité, penser la société ? »10h-10h15 : Pause café (salle 10)10h15-11h15 : Daniel Cefaï : « La discussion publique : une expérimentation civique et pragmatiste à New York dans les années 1920 »11h15-12h15 : Carole Gayet : « Saisir les dynamiques de l’engagement à l’échelle des personnes et des situations: approche ethnographique de la démocratie comme expérience »12h15-14 : Déjeuner (salle 10) Vendredi 28 avril après-midi :Le conflit démocratique14h-15h : Sandra Laugier : « Variétés d’antidémocratie »15h-16h : Isabelle Aubert : « Considérations sur la citoyenneté »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Gilles Bataillon : « Réflexions sur l’interprétation de la démocratie chez Claude Lefort » 

Lire la suite

Démocratie, peuples, populismes

École d'été - Lundi 03 juillet 2017 - 09:30La liste des formations politiques qui prétendent capter la volonté du peuple réel et le représenter dans sa totalité, qui revendiquent le qualificatif de populiste ou auxquelles on accole ce qualificatif, ne cesse de s’allonger au point que l’on peut se demander si l’on n’est pas finalement entré dans l’ère des populismes. Le populisme est-il la vérité de la démocratie ou sa perversion ? Est-il le pouvoir du peuple qui s’émancipe de la représentation politique ou le rejeton de la démocratie représentative ? Certains opposent populisme de gauche et populisme de droite, soit pour les confondre, soit pour faire valoir une forme progressiste et démocratique contre une forme réactionnaire et autoritaire. Existe-t-il des formes légitimes de populisme ? Faut-il sinon se résoudre à admettre que le populisme est toujours le nom d’un mal politique ? Voici quelques questions et préoccupations qui animeront l’école d’été « Démocratie, peuples, populismes ».

Lire la suite

International Study Group on New Forms of Public Agency

Journée(s) d'étude - Vendredi 24 février 2017 - 09:00Public space is the place for assembly, the hub of democracy as well as the manifestation of power and (dis)empowerment of persons. PubliCdemoS Project explores the ways in which new forms of public agency extend politics to everyday life experiences by avenues of artistic expressions and aesthetic forms. The core aim of this project is to understand new politics of performative citizenship and public (un)making in multicultural settings. 

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 56
Fax : +33(0)1 53 63 51 01
 
cespra@ehess.fr