Membres |

Les membres statutaires

Emmanuel Saint-Fuscien

Maître de conférences EHESS

Coordonnées professionnelles

EHESS, 105 bld Raspail, 75006 Paris

01 53 63 51 76

emmanuel.saint-fuscien@ehess.fr

Emmanuel Saint-Fuscien est docteur en histoire contemporaine et maître de conférences à l’EHESS. Il est l’auteur d’une thèse portant sur les relations d’autorité au sein de l’armée entre la fin du XIXe siècle et la fin de la Grande Guerre. Il mène actuellement une recherche autour du réinvestissement des expériences de la Grande Guerre, tant celles des élèves que celles des enseignants, dans les mondes scolaires au cours des années 1920 et 1930. Parallèlement, il tente de participer à l’élaboration d’une histoire de l’autorité pédagogique et de l’obéissance scolaire en Europe au cours du XXe siècle. Cette thématique est liée à l’histoire des disciplines qui pensent les rapports d’autorité entre les deux guerres, particulièrement la psychologie de l’enfant, la psychologie collective et la sociologie qui se croisent de façon singulière dans les cercles d’élaboration et de promotion de la pédagogie nouvelle.

 

Domaines de recherche :

- Première Guerre mondiale ;

- Justice militaire et pratiques infrajudiciaires de temps de guerre ;

- Histoire de l’école et des enseignants XIXe-XXe siècles ;

- Histoire de la psychologie.

  

Responsabilités actuelles :

- Membre du conseil pédagogique de la mention "Histoire et civilisations"

- Membre du conseil pédagogique de la mention "Etudes politiques"

- Membre du conseil scientifique du Musée national de l'Education

- Coresponsable du Master franco-allemand EHESS/Université d'Heidelberg

 

 

 

Ouvrages / Articles / Participations à ouvrages collectifs

 

Ouvrages

 

Avec Jean-François Chanet,  l’Ecole et la Grande Guerre (en cours).

 

Avec Damien Baldin, Charleroi, 21-23 août 1914, Paris, Talllandier, 2012, 242 p.

 

À vos ordres ? La relation d’autorité dans l’armée  française de la Grande Guerre,Paris, Editions de l’EHESS, 2011, 312 p.

 

Articles

 

Avec Jacqueline Carroy, « La part du rêve : Freinet, psychanalyse et guerre scolaire 1928-1933 », Cahiers Jaurès 2016/3, n°221, pp. 85-108.

 

« Sortir de la guerre pour revenir dans la classe ? L’impact de la guerre sur les pratiques enseignantes au prisme du cas Delvert (1906-1939) », Histoire de l’éducation 3/2014 (n° 139) , p. 51-72 www.cairn.info/revue-histoire-de-l-education-2013-3-page-51.htm.

 

„Die Franzosen und die Marne“ [titre en Français : La mémoire de la bataille de la Marne en France] in: Geschichte im Fluss, Flüsse als europäische Erinnerungsorte, Bundeszentrale für Politische Bildung, 4 Seiten, http://www.bpb.de/geschichte/zeitgeschichte/geschichte-im-fluss, 2014.

 

Avec N. Mariot, « Quelle histoire sociale de la grande guerre ? », Slate. fr: http://www.slate.fr/story/89361/premiere-guerre-mondiale-histoire-sociale-grande-guerre, publiéle 30 juin et le 2 juillet 2014.

 

« Qu'est-ce qu'un "bon chef" ? », L'histoire, collections n° 61, octobre 2013, p. 44-48.

 

« Énoncer, menacer, montrer : retour sur les exécutions « pour l’exemple » dans les pratiques de commandement de l’armée française de 14-18 »,  Guerres mondiales et conflits contemporains, PUF, 2013/4 (n° 252) p. 47-60.

 

« Les socialistes et la guerre : les enjeux historiographiques » à propos du livre Les socialistes dans l’Europe en guerre, R. Ducoulombier (dir.), Cahiers Jaurès, octobre-décembre 2010, n° 198, p. 73-78.

 

« Pourquoi obéit-on ? Discipline et liens hiérarchiques dans l’armée française de la Première Guerre mondiale », Genèses n° 75, dossier « le corps discipliné », juin 2009, p. 4-23.

 

Participations à ouvrages collectifs

 

« Brutalisation des sociétés européennes : un débat en cours », « L’Europe morcelée (1918-1939) », « Une vieille Europe saignée à blanc par la Grande Guerre », « Les traités imparfaits de la Grande Guerre », in Encyclopédie de la Seconde Guerre mondiale, J.-F. Muraciolle et G. Piketty (dir.) Paris, Robert Laffont, coll. Bouquins, 2015, respectivement p. 151-153 ; p. 414-416 ; p. 416-417 ; p. 1322-1324.

 

« Devant l’école » et « Le retour de l’instituteur » in L. Gutierrez (dir.) Eduquer au patriotisme par l’illustration. L’apport de Lucien Métiviet, Paris, Éditions Paris, Arts Négatifs, 2014, p. 46-47 et p. 64-65.

 

« Les instituteurs combattants de la Grande Guerre : des soldats comme les autres » in Les écoles dans la guerre. Acteurs et institutions éducatives dans les tourmentes guerrières XVIIe - XXe siècle, J.-F. Condette (dir.), Lille, Presses universitaires du Septentrion, 2014, p. 215-233.

 

« La justice militaire » in Archives de la Grande Guerre. Des sources pour l'histoire, C. Coutant-Daydé, P. Nivet, M. Stoll (dir.), Rennes, PUR, 2014, p. 115-119.

 

« Commander en France » in Archives de la Grande Guerre. Des sources pour l'histoire, C. Coutant-Daydé, P. Nivet, M. Stoll (dir.), Rennes, PUR, 2014, p. 143-147.

 

« Août 1914 : début de la guerre et fin d'un monde » in Août 1914. Tous en guerre!, Paris, Archives nationales, 2014, p. 42-51.

 

« La justice militaire française au cours de la Première Guerre mondiale. Apports et limites d'une approche quantitative » in J.-M. Berlière, J. Campion, L. Laché, X. Rousseaux (dir.) Justices militaires et guerres mondiales, Military Justices and World Wars, Europe 1914-1950, Louvain, Presses Universitaires de Louvain, coll. Histoire, Justice, Sociétés, 2013, p.107-123.

 

« Les mutilations françaises dans l’armée française : pratiques de soldats, discours demédecins » in Du front à l’asile. Expériences de la folie de la Grande Guerre aux années 1920, S. Tison et H. Guillemain (dir.) Rennes, PUR, 2013, p.195-206.

 

« Les conseils de guerre dans l’armée française : normes et pratiques judiciaires entre 1914 et 1918 », colloque Dans la guerre (1914-1918) : accepter, endurer, refuser,(1914-1918) : Historial de la Grande Guerre, Péronne, 7,8, 9 novembre 2008, (à paraître, 2013 aux éditions Les Belles Lettres).

 

« Les prévenus des conseils de guerre de la Première Guerre mondiale : « mauvais soldats » ou combattants ordinaires ? » in C. Prochasson C. et F. Turcanu (coord.) La Grande Guerre- Histoire et mémoire collective en France et en Roumanie, Bucarest, New Europe College ed., 2010.

 

« "Forcer l’obéissance" : intentions, formes  et effets d’une pratique militaire dans l’activité combattante de la Grande Guerre », in A. Loez, et N. Mariot, (dir.) Obéir, désobéirLes mutineries de 1917 en perspective, Paris, La découverte, 2008.

 

« Place et valeurs de l'exemple dans l'exercice de l'autorité et les mécanismes de l'obéissance dans l'armée française 1914-1918 » , in R. Cazals, E. Picard, et D. Rolland (dir.), La Grande Guerre, pratiques et expériences, Toulouse, Privat, 2006.

 

Enseignements 2013/2014

 

École et guerre, 1870-1939

 

Écrire l’histoire du XXe siècle au XXIe siècle : La France, 1910-1970

 

La Première Guerre mondiale, guerre du XIXe, guerre du XXe siècle

 

Enseignements 2016/2017

 

Conférences et interviews

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

(Dé)formations de l'Etat en temps de « révolution bolivarienne »

Journée(s) d'étude - Vendredi 09 juin 2017 - 08:45L’arrivée au pouvoir du président Hugo Chavez en 1997 a entraîné la reconfiguration profonde du corps politique vénézuélien. Cette journée d’études vise à déployer des analyses économiques, anthropologiques et sociologiques qui rendent compte de la nature de la nouvelle formation étatique et de son incidence dans la profonde crise actuelle. Des objets historiques mais également récents seront abordés par des chercheurs confirmés et des doctorants à la lumière de la décomposition sociale, politique et économique qui marque le moment actuel.

Lire la suite

Penser la politique par « gros temps ». Raymond Aron au XXIe siècle

Colloque - Jeudi 22 juin 2017 - 08:45Colloque organisé par le CESPRA, l’IRSEM et la Société des Amis de Raymond Aron.Comment penser la politique par « gros temps » ? Comment questionner notre époque et les concepts dont nous disposons pour l'analyser ? Ce colloque veut tester l'hypothèse selon laquelle la pensée politique d'Aron constitue une boussole pouvant aider à s'orienter, en ce début de XXIe siècle, dans un monde qui, loin d'être débarrassé de l'anarchie internationale, se caractérise à la fois par l'entropie démocratique et la montée en puissance des « démocraties illibérales ».

Lire la suite

De la démocratie-régime à la démocratie-société

Colloque - Jeudi 27 avril 2017 - 08:45Colloque organisé par le Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron (CESPRA), le Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS-IMM) et la mention Études politiques (EHESS). Organisateurs : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega. ProgrammeJeudi 27 avril matin :Les formes de la démocratie8h45-9h : Manuel Cervera-Marzal et Roberto Frega : Ouverture du colloque9h-10h : Estelle Ferrarese : « La démocratie comme forme de vie. Réflexion depuis la Théorie critique »10h-10h15 : Pause café (salle 9)10h15-11h15 : Philippe Urfalino : « Démocratie. Le substantif et l’adjectif »11h15-12h15 : Just Serrano : « Transformer les formes démocratiques : l’articulation de la raison et de la liberté politique chez John Dewey »12h15-14h : Déjeuner Jeudi 27 avril après-midi :Justice et constitution14h-15h : Luc Foisneau : « Nos démocraties ont-elles besoin d’une théorie de la justice ? »15h-16h : Dominique Rousseau : « Que peut vouloir dire "démocratie par la constitution" ? »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Giulia Oskian : « Des faits aux normes, des normes aux faits : légitimité démocratique et pensée constitutionnelle chez Tocqueville » Vendredi 28 avril matin :La démocratie en acte9h-10h : Sophie Wahnich : « La revendication démocratique pendant la période révolutionnaire française 1789-1795 : penser la cité, penser la société ? »10h-10h15 : Pause café (salle 10)10h15-11h15 : Daniel Cefaï : « La discussion publique : une expérimentation civique et pragmatiste à New York dans les années 1920 »11h15-12h15 : Carole Gayet : « Saisir les dynamiques de l’engagement à l’échelle des personnes et des situations: approche ethnographique de la démocratie comme expérience »12h15-14 : Déjeuner (salle 10) Vendredi 28 avril après-midi :Le conflit démocratique14h-15h : Sandra Laugier : « Variétés d’antidémocratie »15h-16h : Isabelle Aubert : « Considérations sur la citoyenneté »16h-16h15 : Pause café (salle 9)16h15-17h15 : Gilles Bataillon : « Réflexions sur l’interprétation de la démocratie chez Claude Lefort » 

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 56
Fax : +33(0)1 53 63 51 01
 
cespra@ehess.fr