Membres |

Les doctorant(e)s

Sarah Privat Lozé

Doctorante

Coordonnées professionnelles

sarah.privatloze@ehess.fr

 

Titre provisoire de la thèse : Vivre l’ordinaire de la violence au Kampuchéa démocratique. 1975-1979

Directeurs de thèse : Richard Rechtman

 

Résumé :

De 1975 à 1979, le Cambodge a été profondément bouleversé par une violence extrême : déportation massive de la population, travail forcé,  sous nutrition, famine, le recours à la torture, les exécutions sommaires et les massacres de masse contribuèrent à saper les fondements de la société cambodgienne. Cette recherche s’efforce de cerner cette violence extrême qu’il s’agit d’aborder non en s’engageant dans la voie d’une évocation des actes qui la constituent, ni en portant le regard sur ce qui advient en terme factuel avec la mise en place du régime khmer rouge mais d’observer le mode mineur de l’expérience.  Partant de l’observation du proche, du quotidien cette recherche se propose de cerner l’ordinaire de la violence khmère rouge en s’inscrivant dans la tradition wittgenstenienne et envisage d’emprunter la notion de «forme de vie » afin d’éclairer la période khmère rouge, articulant l’analyse « au ras du sol » à l’observation attentive « du sol raboteux de la vie ordinaire ». Observée à l’échelle  d’une coopérative comme « un champ d’expérience » elle questionne ce qui fait violence. Que nous dit alors cet ordinaire dans ces fragments de vie de ce qui ne l’est pas, de cette violence omniprésente et de ceux qui la commettent ?Comment affronter un monde où tous les repères symboliques sont anéantis, quand l’évènement génocidaire s’immisce dans tous les pliures de la vie ?

Ainsi l’observation attentive des actes infimes, des gestes anodins et les interactions au quotidien entre bourreaux et victimes sont les voies empruntées pour déceler l’ombre portée de cette violence, sa nature et ses mécanismes soit la manière dont la politique conduite par les khmers rouges reforme et déforme les vies et ce afin de  saisir ainsi cet écosystème de la violence. Cette recherche abordée dans une perspective interdisciplinaire engage par ailleurs sur la notion de forme de vie telle que peut l’envisager l’analyse historienne.

 

Inscription 2016

 

Domaines de recherche

  • Histoire du Cambodge 1975 1979.
  • Révolution.
  • Anthropologie historique des violences de masse.
  • Génocide.
  • Procès : justice internationale.

 

 

 

 

 

 

Publications

Revue à comité de lecture

«Les feuilles amères avaient un goût sucré. La faim dans le Kampuchea démocratique », Tracés. Revues de sciences humaines, ( à paraître)

 

Ouvrage collectif

« Sous le tamarin. Un itinéraire de recherche sur le Cambodge des années 1975_1979», Penser les génocides et les crimes de masse. L’engagement des chercheurs ,CNRS Éditions, ( à paraître)

 

Communication/ intervention en séminaire

«Cambodge 1975-1979, une mémoire traversée. Dire et entendre l’expérience de la violence», séminaire «La guerre transmise»,  19 janvier 2019.

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

CITÉ SÉPARÉE –THE FIGURE OF MIGRANT IN EUROPE

Séminaire - Vendredi 20 mai 2022 - 09:30AgorAkademi investigates the emancipatory potential of public space in multicultural societies. Since Ancient Greece, the participation of citizens to agora, to public life, has been at the center of reflections on democracy in Europe. With the dynamics of (...)

Lire la suite

Réseau international des chercheuses et chercheurs à l’épreuve des violences extrêmes (RIVECE)

Rencontre - Mardi 10 mai 2022 - 14:00L’effet des violences extrêmes sur les sujets qui les étudient participe du phénomène de la violence extrême. Il en est un des effets, non seulement collatéral, mais plus encore fonctionnel. Ces violences ne s’arrêtent jamais aux limites des corps martyrisés. (...)

Lire la suite

Public Space Democracy. Performative, Visual and Normative Dimensions of Politics in a Global Age

Rencontre - Vendredi 25 mars 2022 - 14:00Public Space Democracy. Performative, Visual and Normative Dimensions of Politics in a Global Age is a book edited by Nilüfer Göle. The volume is the result of a Nomis research project titled “PublicDemoS” (2016 – 2020). Researchers from different discipl (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 48
Fax : +33(0)1 53 63 51 50
 
cespra@ehess.fr