Membres |

Les membres statutaires

Bernard Manin

Directeur d'études EHESS
Retraité
Institution secondaire : New York University

Coordonnées professionnelles

EHESS - 105 Boulevard Raspail, 75006 Paris

Bureau 48

01 53 63 51 38 ; Fax : 01 53 63 51 01

Domaines et thèmes de recherche

 

Histoire et théorie du politique

La démocratie représentative

Discussion et délibération

Institutions d’exception

 

Publications depuis 2007

 

Sélection d'articles

2017, "Political Deliberation and the Adversarial Principle", Daedalus, Journal of the American Academy of Arts and Sciences, Spring, à paraître

2015, "Résilience de la démocratie représentative" Revue de la faculté de Droit de l'Université de Liège, pp. 413-427

2015, "Le paradigme de l'exception. L'Etat face au nouveau terrorisme", La Vie des idées, 15 décembre.

2014, "La democrazia del pubblico è in pericolo", Communicazione Politica, 15(3), sept.-déc.

2011, "Comment promouvoir la délibération démocratique ? Priorité du débat contradictoire sur la discussion", Raisons Politiques, 42, mai, pp. 83-114.

2010, The place of self-interest and the role of of power in deliberative democracy", en collaboration avec J. Mansbridge et al.The Journal of Political Philosophy, 18 (1), pp. 64-100.

2010, "L'avvocato del diavolo: il ruolo del contraddittorio nella deliberazione politica", Rivista Il Mulino, XL, 453, pp. 169-180.

2009, "Publikumsdemokratie revisited. Nachwort zur deutschen Ausgabe", in B. Manin, Kritik der repräsentativen Demoktatie, Berlin, Matthes & Seitz, 2007, pp. 327-349. Publié en russe dans la traduction de Principes du gouvernement représentatif, Saint-Pétersboug, The European University in St-Petersburg Press, collection [Res Publica], pp. 295-319. A paraître en italien, Il Mulino

2008, " The Emergency paradigm and the new terrorrism " : in S. Baume, B. Fontana (dir.) Les usages de la séparation des pouvoirs, Paris, Michel Houdiard

2007, " Démocratie du public, démocratie des publics " ; postface aux éditions allemande, russe, italienne du Principes de gouvernement représentatif

 

Ouvrages

2017 La démocratie délibérative et ses limites : un paradigme en perspectives et en débats, en co-direction avec Loïc Blondiaux, Paris, presses de la FNSP, à paraître. Actes du colloqueLe Tournant délibératif, Paris, EHESS, juin 2011

2015, "Why Open Voting in General Elections is Undesirable", in J. Elster (ed.), Publicity and Secrecy in Votes and Debates, Cambridge University Press, pp. 209-214

2012, Principes du gouvernement représentatif, 2ème édition, Postface inédite "La démocratie du public reconsidérée", Paris Seuil, pp. 309-335.

2012, La démocratie du public reconsidérée, troisième édition française de Principes du gouvernement représentatif, Flammarion-Champs.

2010, Principi del governo rappresentativo, Bologna, Il Mulino (Traduction en italien de Principes du gouvernement représentatif, augmentée d'une postface [1995][2006])

2008, ПРИНЦИП Ы ПРЕДСТАВИТЕЛЬНОГО ПРАВЛЕНИЯ, Saint-Pétersbourg, (Traduction en russe de Principes du gouvernement représentatif, augmentée d'une postface [1995][2006])

2007, Kritik der repräsentativen Demokratie, Berlin, Matthes & Seitz (Tradution en allemand de Principes du gouvernement représentatif, augmentée d'une postface "Publikumsdemokratie revisited" [1995][2006])

 

Chapitres d’ouvrage

2010, "Démocratie du public, démocratie des publics ", postface dans l'édition de Principes du gouvernement représentatif  : Principi del governo rappresentativo, Bologna, Il Mulino, pp. 267-287

2009, "Happy accidents. Online deliberation and exposure to opposing views", co-authored with A. Lev-on, in T. Davies, S. P. Gangadharan (eds.), Online Deliberation : Design, Research, and Practice, Publications of the Center for the Study of Language and Information, Stanford University, pp.105-122

2008, "Démocratie du public, démocratie des publics ", postface dans l'édition russe de Principes du gouvernement représentatif (ПРИНЦИП Ы ПРЕДСТАВИТЕЛЬНОГО ПРАВЛЕНИЯ, Saint-Pétersbourg, The European University in St-Petersburg Press, collection [Res Publica], pp. 312-319,

2008,  "The emergency paradigm and the new terrorism"", in S. Baume, B. Fontana (dir.) Les usages de la séparation des pouvoirs, Paris, Michel Houdiard, pp. 136-171.

2007,  "Publikumsdemokratie revisited". Nachwort zur deutschen Ausgabe, in B. Manin, Kritik der repräsentativen Demokratie, Berlin, Matthes & Seitz, pp. 327-349.

 

Travaux récents en ligne

Postface à la traduction allemande de Principes du gouvernement représentatif : Publikumsdemocratie revisited. Nachwort zur deutschen Ausgabe.

Deliberation : why we should focus on debate rather than discussion

The emergency paradigm and the new terrorism

 

Colloques, congrès, séminaires de recherche

2015, Conférence publique à l'occasion de la remise du doctorat Honoris causa, "La démocratie menacée : résilience des institutions représentatives", Université d'Urbino, 25 mars.

2015, Lauréat de la Chaire David Constant de l'Université de Liège, 2-6 mars. Conférence publique, séminaire fermé, organisation d'un colloque.

2013, Conférence publique à la Fundacion OSDE : Resiliencia de la democracia representativa, 26 juin.

2013, Journée d'études autour de mes travaux sur la représentation et la délibération, Université de Buenos-Aires, 19-24 juin.

2011 Le Tournant délibératif, colloque international, Paris, EHESS, 16 - 17 juin. 

 

Activités destinées au grand public

2015, "Réflexions sur le caractère démocratique de la représentation", Audition par le Groupe de travail sur l'avenir des institutions, Assemblée Nationale, 17 avril.

 

Distinctions

Lauréat de la Médaille d'argent du CNRS, Sciences Sociales, 2015

Docteur Honoris Causa de l'Université de Urbino, 2015

Docteur Honoris Causa de l'Université de Liège, 2014

Docteur Honoris Causa de l'Université de Lausanne, 2003

 

Publications antérieures à 2007

 
EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Table ronde autour de Marcel Gauchet

Table ronde - Vendredi 06 octobre 2017 - 14:00Avec Le nouveau monde, quatrième et dernier volume de L’avènement de la démocratie, Marcel Gauchet aborde la transformation d’ensemble qui s’est engagée avec la crise économique des années 1970. Il propose une réponse à l’énigme de la perte de repères de ces dernières décennies : nous vivons la dernière et ultime étape de la sortie de la religion et découvrons en tâtonnant ce qu’implique le principe de la structuration autonome des sociétés. Derrière l’hégémonie de l’économie, la montée de la société civile et les droits individuels comme seule source de légitimité, le politique remplit un rôle instituant mais devenu invisible ; la mondialisation n’est pas seulement celle du marché, mais aussi celle de l’État-nation. En permettant d’articuler les différentes dimensions dans lesquelles se déploie l’expérience de ces sociétés autonomes, le diagnostic pose les bases d’un programme de travail destiné à renouveler l’intelligibilité du monde contemporain.Pour discuter d’un livre véritablement interdisciplinaire, des chercheurs inscrits dans différentes disciplines, de l’économie à la philosophie, engageront un dialogue avec l’auteur.Avec la participation de Marcel Gauchet, Frédéric Brahami (EHESS), Natalie Doyle (Monash University), Gaël Giraud (CNRS) et Nicolas Rousselier (Sciences Po). Débat animé par Sylvain Piron (EHESS)

Lire la suite

La religion et le problème de la « société civile » en Chine

Séance spéciale de séminaire - Jeudi 15 juin 2017 - 13:00Dans cette conférence, je propose d'explorer les tensions entre la religion traditionnelle et les normes modernes de solidarité civile en Chine, à partir de la théorie de la « sphère civile » du sociologue américain Jeffrey Alexander (The Civil Sphere, 2006). Les communautés religieuses sont définies par Alexander comme entrant dans la catégorie des sphères « non-civiles » qui peuvent contribuer au civisme ou à la sphère civile, sans en faire partie. Ici, nous examinerons la position structurelle et dynamique de la religion dans l’émergence de « sphères civiles » en Chine. Pour commencer, j’esquisserai un modèle de trois  « axes de solidarité » dans la Chine des Qing, qui étaient toutes organisées autour d’un culte, et qui continuent à structurer de nombreux réseaux populaires (minjian) en Chine contemporaine. Ensuite, j’aborderai la tension entre ces axes traditionnels de solidarité et les normes modernes de la sphère civile, ainsi que le rôle de l’Etat, aussi bien dans l’imposition que dans la restriction de ces normes. Pour conclure, au lieu d’une dichotomie entre la nature « non-civile » et particulariste des réseaux minjian et religieux d’une part, et les idéaux et normes d’égalité, de démocratie et de solidarité universelle qui sous-tendent les formes d’engagement dans la sphère « civile », nous pouvons imaginer qu’ils peuvent se recouper et jouer des rôles complémentaires. Si le long 20e siècle chinois fut marqué par un fossé entre le civisme universaliste et les axes traditionnels de solidarité, le 21e siècle verra-t-il émerger de nouvelles formes d’articulation entre eux?Intervention de David Palmer (The Univesity of Hong Kong) dans la cadre du séminaire d'Yves Chevrier « La construction du politique en Chine (1895-2017) »

Lire la suite

(Dé)formations de l'Etat en temps de « révolution bolivarienne »

Journée(s) d'étude - Vendredi 09 juin 2017 - 08:45L’arrivée au pouvoir du président Hugo Chavez en 1997 a entraîné la reconfiguration profonde du corps politique vénézuélien. Cette journée d’études vise à déployer des analyses économiques, anthropologiques et sociologiques qui rendent compte de la nature de la nouvelle formation étatique et de son incidence dans la profonde crise actuelle. Des objets historiques mais également récents seront abordés par des chercheurs confirmés et des doctorants à la lumière de la décomposition sociale, politique et économique qui marque le moment actuel.

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 48
Fax : +33(0)1 53 63 51 50
 
cespra@ehess.fr