Membres |

Les membres statutaires

Barbara Carnevali

Maîtresse de conférences EHESS

 

Ancienne élève de la Scuola Normale Superiore di Pisa (Italie), Barbara Carnevali a achevé sa formation aux États-Unis et en France avant d’être élue à l’EHESS, où elle est membre du CESPRA. Elle a été fellow de la Fondation Fulbright à la University of Chicago, de l’Institut d’Études Avancées de Paris et de l’Italian Academy for Advanced Studies at Columbia University, New York.

Elle est membre du comité éditorial de l’European Journal of Philosophy et commissaire scientifique du Festival Italien de la Philosophie

Elle est notamment l’auteure de Romantisme et reconnaissance. Figures de la conscience chez Rousseau (Droz, 2012) et de Social Appearances. A Philosophy of Display and Prestige (Columbia University Press, 2020). Ses articles sont parus dans plusieurs revues internationales telles que Annales, Critique, Revue de métaphysique et de morale, WestEnd. Neue Zeitschrift für Sozialforschung.

*

*          *

Barbara Carnevali is associate professor at the École des Hautes Études en Sciences Sociales in Paris, where she holds a a chair in “social aesthetics”. She studied philosophy at the Scuola Normale Superiore di Pisa, and has been a fellow of the Fulbright Foundation at the University of Chicago, of the Institute for Advanced Studies in Paris and of the Italian Academy at Columbia University of New York.

She works on issues at the intersection between social philosophy, political philosophy and aesthetics. Her publications include the books Romantisme et reconnaissance. Figures de la conscience chez Rousseau (Droz: Geneva, 2012) and Social Appearances. A Philosophy of Display and Prestige (Columbia University Press, 2020). She has contributed to various international journals such as AnnalesCritiqueDiogenesRevue de métaphysique et de morale, WestEnd. Neue Zeitschrift für Sozialforschung, and she is member of the editorial board of the European Journal of Philosophy.

 

 

 

Domaines de recherche

Philosophie sociale

Esthétique

Philosophie politique et morale

 

 

Séminaires 2020-2021

 

Les philosophes et les machines au XXe siècle. I

Un regard politique (séminaire du CESPRA)

Littérature, philosophie et sciences sociales

Le design comme esthétique sociale. Le laboratoire italien 1950-1980.

 

 

 

 

PUBLICATIONS

 

OUVRAGES INDIVIDUELS

 

Romanticismo e riconoscimento. Figure della coscienza in Rousseau, Bologne, Il Mulino, 2004, 291 p. Traduction de Philippe Audegean, révisée et augmentée, Romantisme et reconnaissance. Figures de la conscience chez Rousseau, Genève, Droz, 2012, 336 p.

Le apparenze sociali. Una filosofia del prestigio, Bologne, Il Mulino, 2012, 222 p. Traduction de Zakiya Hanafi, nouvelle édition révisée et largement augmentée, Social Appearances. A Philosophy of Display and Prestige, New York, Columbia University Press, 2020, 304 p.

 

À PARAÎTRE 

La grazia delle macchine. Per un’estetica tecnologica (La grâce des machines : pour une esthétique technologique), Bologne, Il Mulino, 2021. 

 

 

ŒUVRES ÉDITÉES

 

Jean-Jacques Rousseau, Il contratto sociale (Le Contrat social), traduit et présenté par Barbara Carnevali, Milan, Mondadori, 2002, CXVI-284 p.

Axel Honneth, La libertà negli altri (La liberté chez les autres), essais de 1996-2016 choisis et introduits par Barbara Carnevali, Bologne, Il Mulino, 2017, 336 p.

Georg Simmel, Stile moderno. Saggi di estetica sociale (Style moderne, Essais sur l’esthétique sociale), sélection d’essais commentés et introduits par Barbara Carnevali et Andrea Pinotti, Turin, Einaudi, 2020, 472 p.

 

DIRECTIONS D’OUVRAGES

 

Ancient Insights, Modern Problems (On the return of the Hellenistic philosophy today), Barbara Carnevali, Gianni Paganini (éd.), numéro spécial de Iris. European Journal of Philosophy and Public Debate, vol. 1, n°2, 2009, p. 460-527. Traduit de Saggezze antiche, problemi moderni, n°55 de Iride. Filosofia e discussione pubblica, 2008, p. 643-706.

La saggezza di Stoner (La sagesse de Stoner), traduction et introduction par Barbara Carnevali du numéro spécial de WestEnd. Neue Zeitschrift für Sozialforschung (vol. 2, 2015), sur le roman Stoner de John Williams (1965), Rome, Fazi, 2016, 132 p. Avec Axel Honneth, Eva Illouz, Julika Griem, Frieder Vogelmann.

Rousseau et l’Italie. Littérature, morale et politique, Philippe Audegean, Magda Campanini, Barbara Carnevali (éd.), introduction par Philippe Audegean et Barbara Carnevali, Paris, Hermann, 2017, 310 p.

 

ARTICLES PARUS DANS DES REVUES À COMITÉ DE LECTURE

 

« Rousseau e Montaigne. L’autonomia dell’uomo e la natura » (Rousseau et Montaigne), Studi settecenteschi, n°19, 1999, p. 109-143.

« Une figura di riconoscimento nelle Confessions di Rousseau : il pranzo di Mme de Bezenval » (Lecture d’un épisode des Confessions de Rousseau), Studi settecenteschi, n°20, 2000, p. 119-160.

« Felicità privata e senso della cultura. Rousseau e la crisi del sapere moderno » (Rousseau et la crise de la culture moderne), Iride, n°35, 2002, p. 93-112.

« Il fascino discreto dell’aristocrazia in un episodio della Recherche » (Proust et l’aristocratie), Giornale di storia costituzionale, n°7, 1/2004, p. 243-255.

« A occhi chiusi. L’autenticità romantica di Charles Larmore » (Sur la théorie de l’authenticité de Charles Larmore), Iride, n°45, 2005, p. 191-198.

« Potere e riconoscimento. Il modello Hobbesiano » (Hobbes, sur la reconnaissance comme pouvoir), Iride, n°46, 2005, p. 313-335.

« Aura e Ambiance: Léon Daudet tra Proust e Benjamin » (Une histoire des idées d’aura et d’ambiance), Rivista di estetica, n°33, 3/2006, p. 117-141.

« La teoria mimetica alla prova di Proust » (Sur la lecture « mimétique » de Proust par René Girard), Nuova Corrente, n°53, 2006, p. 291-318.

« Sur Proust et la philosophie du prestige », Fabula LHT, n°1, 02/2006.

« Il riconoscimento e i suoi modi. Idee per un trattato di filosofia morale » (Sur les différents modes de reconnaissance), Quaderni di teoria sociale, 2008, p. 175-195.

« La faute à l’amour-propre. Authenticité et aliénation chez Rousseau », Annales de la Société Jean-Jacques Rousseau, n°48, 2008, p. 79-103.

« L’osservatorio dei costumi. Sul rapporto tra letteratura e filosofia morale » (Littérature et connaissance morale), La società degli individui, n°32, 2/2008, p. 26-40.

« La saggezza degli antichi e quella dei moderni » (Sur la sagesse, ancienne et moderne), introduction à Pierre Hadot, La figura del saggio nell’antichità greco-latina, traduit du français par Barbara Carnevali, MicroMega, n°20, 4/2009, p. 151-174.

« Al mercato della reputazione » (Sur la théorie de la réputation d’Alessandro Pizzorno), Iride, n°57, 2009, p. 463-469.

« Le maniérisme snob », Critique, n°752-753, 2010, p. 90-103.

« Le désir d’une autre vie. Proust, Girard, l’envie », Itinéraires. Littérature, textes, cultures, 1/2010, p. 41-69.

« Mimésis littéraire et connaissance morale : la tradition de l’éthopée », Annales. Histoire, Sciences Sociales, n°64, 2/2010, p. 65-79. Traduction anglaise, « Literary mimesis and moral knowledge. The tradition of ethopoeia », sélection d’articles des Annales, CAIRN International, p. 291-322.

« Gli uomini saranno dèi gli uni per gli altri. Sui fondamenti agostiniani dell’antropologia di René Girard » (Sur la base augustinienne de l’anthropologie de René Girard), Tropos, n°VI, 1/2013, p. 65-79.

« Aimer, aujourd’hui » (Sur Eva Illouz, Michel Houellebecq et l’amour au temps du néolibéralisme), Critique, n°797, 2013, p. 783-799.

« Glory : la lutte pour la réputation dans le modèle hobbesien », Communications, n°93, 1/2013, p. 49-67.

« L’esthétique sociale, entre philosophie et sciences sociales », Tracés. Revue de sciences humaines, n°13, 2013, p. 29-48.

« Stoner : Die Grammatik des Lebens » (« Grammaire de la vie », une lecture philosophique du roman Stoner de John Williams, 1965), WestEnd. Neue Zeitschrift für Sozialforschung, vol. 2, 2015, p. 83-96. Traduction italienne, « La grammatica della vita », dans La saggezza di Stoner, Rome, Fazi, 2016, p. 31-58.

« Social sensibility. Simmel, the senses, and the aesthetics of recognition », Simmel Studies, n°21, 2/2017, p. 9-39. Traduction anglaise augmentée de « Aisthesis et estime sociale. Simmel et la dimension esthétique de la reconnaissance », Terrains/Théories, 2016.

« Spectateurs de nous-mêmes. Pour une esthétique de la réflexivité » (Sur Helmuth Plessner et son anthropologie de l’acteur), Critique, n°869, 10/2019, p. 885-899.

« Grandeur et misère du social. L’itinéraire philosophique d’Axel Honneth », Revue de Métaphysique et de Morale, n°105, 1/2020, p. 85-108. Traduction anglaise, « The greatness and limits of the social : Axel Honneth’s philosophical journey », sélection des articles de la Revue de Métaphysique et de Morale par CAIRN International.

« The Poverty of Theory » (Sur la crise de la culture et la tâche de la pensée critique aujourd’hui), Geschichte der Germanistik, 2020, vol. 57/58, p. 7-17. 

 

AUTRES ARTICLES

 

« Su Il dominio maschile di Pierre Bourdieu » (Sur La Domination masculine de Bourdieu), Critica Marxista, 1/2000, p. 68-77.

« Salotti », sur l’ouvrage d’Antoine Lilti Le Monde des salons. Sociabilité et mondanité au XVIIIème siècle, Storica, n°33, 2005, p. 133-141.

« Contro la Theory. Une provocazione » (Contre la « théorie »), Le parole e le cose, 19 Septembre 2016. Traduction espagnole, El Estado Mental, 5 Octobre 2016. Traduction anglaise abrégée, The Brooklyn Rail, 1er Septembre 2016. Cet article a suscité un débat. Un numéro spécial de Studi Culturali, 1/2018, s’y consacre, comprenant huit réactions à mon article et ma réponse.

« Amare l’alieno » (Une lecture philosophique de la figure et des performances de David Bowie), postface à l’édition italienne de Simon Critchley, Bowie, Bologne, Il Mulino, 2016. Traduction française, « Loving the Alien. La grâce de Bowie », Vacarmes, n°83, 04/2018, p. 76-81.

« La legge individuale. Remo Bodei e la Scuola Normale » (Remo Bodei et l’École Normale), Le parole e le cose, 9 Décembre 2019.

« La Ligne rouge : le design comme esthétique sociale » (Le métro milanais et la culture moderniste italienne du « projet »), La lettre de I’InSHS, Mai 2020.

 

CHAPITRES D’OUVRAGES

 

« Proust philosophe de prestige », dans Proust et la philosophie aujourd’hui, Mauro Carbone et Eleonora Sparvoli (éd.), Pise, ETS, 2008, p. 305-322.

« Società e riconoscimento » (La reconnaissance des Lumières), dans Illuminismo. Un vademecum, Gianni Paganini et Edoardo Tortarolo (éd.), Turin, Bollati Boringhieri, 2008, p. 279-293.

« L’observatoire des mœurs. Les coutumes et les caractères entre littérature et morale », dans Pensée morale et genres littéraires. De Montaigne à Genet, Jean-Charles Darmon et Philippe Desan (éd.), Paris, PUF, 2009, p. 159-178.

« L’eterno viaggiatore: Jean-Jacques Rousseau » (Les voyages de Rousseau), dans I viaggi dei filosofi, Maria Bettetini et Stefano Poggi (éd.), Milan, Raffaello Cortina, 2009, p. 103-124.

« Snobbery: a Passion for Nobility », dans Navigatio vitae, Luigi Ballerini, Andrea Borsari, Massimo Ciavolella (éd.), New York, Agincourt, 2010, p. 112-137.

« Le moi ineffaçable : exercices spirituels et philosophie moderne », dans Pierre Hadot : l’enseignement des antiques, l’enseignement des modernes, Arnold Davidson et Frédéric Worms (éd.), Paris, Éditions Rue D’Ulm, 2010, p. 47-61. Traduction italienne, « L’io incancellabile », dans Pierre Hadot: L’insegnamento degli antichi, l’insegnamento dei moderni », Pise, ETS, 2012, p. 53-66.

« Être c’est être perçu. Ce que Proust enseigne à la philosophie sociale », dans Le travail de la littérature. Usages du littéraire en philosophie, Daniele Lorenzini et Ariane Revel (éd.), Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2012, p. 39-51.

« Estetica sociale ed estetizzazione della società » (L’esthétique sociale et l’esthétisation de la société), coécrit avec Davide Sparti, dans Nuove prospettive di critica sociale. Per un progetto di emancipazione, Franco Crespi et Ambrogio Santambrogio (éd.), Pérouse, Morlacchi, 2013, p. 133-160.

« Nostalgie pour l’authentique. Guy Debord et l’approche “pathologique” du spectacle », dans La forme spectacle, Emmanuel Pedler et Jacques Cheyronnaud (éd.), Paris, Éditions de l’EHESS, 2018, p. 87-101.

« Gloria : sauver les apparences » (Sur Le Règne et la gloire d’Agamben) dans Politique de l’exil. Giorgio Agamben et l’usage de la métaphysique, Anoush Ganjipour (éd.), Paris, Lignes, 2018, p. 68-98.

« Bourdieu et l’esthétique », dans Bourdieu et les disciplines, Stéphane Dufoix et Christian Laval (éd.), Paris, Presses Universitaires de Paris Nanterre, 2018, p. 117-132.

« Social Aesthetics », coécrit avec Andrea Pinotti, dans International Handbook of Simmel Studies, Gregor Fitzi (éd.), Londres, Routledge, 2020, p. 170-184.

« Triumphs of the Mind. Hobbes, modernity, and the paradoxes of vanity », dans The Dark Side. Philosophical Reflections on the « Negative Emotions », Paola Giacomoni et. al (éd.), New York, Springer (à paraître).

« Proust as a social philosopher », dans Proust and Philosophy, Anna Elsner et Tom Stern (éd.), Londres, Routledge (à paraître).

Documents en téléchargement

EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Le Prix Guizot - Institut de France 2020 décerné à Catherine Maire

Prix et distinctions -« Catherine Maire avait consacré un livre qui a fait date, il y a vingt ans, au jansénisme au XVIIIe siècle, De la cause de Dieu à la cause de la Nation. Elle élargit ici son enquête à l’ensemble des affaires politico-religieuses qui ont scandé le siècle, de la bulle Unigen (...)

Lire la suite

Violence des voisins

Séance spéciale de séminaire - Lundi 9 mars 2020 - 15:00Le séminaire recevra Richard Rechtman, Directeur d'études à l'EHESS, autour de son dernier livre La vie ordinaire des génocidaires (CNRS Editions, 2020). (...)

Lire la suite

Nicaragua Patrie libre pour vivre

Projection-débat - Mardi 4 février 2020 - 17:00Projection suivie d'un débat avec le réalisateur, Geneviève Garrigos (Amnesty International), Bianca Jagger (Bianca Jagger Human Rights Fundation) et Delphine Lacombe (URMIS-CNRS). Modérateur: Gilles Bataillon. (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 48
Fax : +33(0)1 53 63 51 50
 
cespra@ehess.fr