Membres |

Les doctorant(e)s

Mayssa Rekhis

Doctorante
Thèse en cours: Survivre le trauma dans l’exil, entre thérapies et impératifs moraux
 
Directeur de thèse: Richard Rechtman (CESPRA - EHESS)
Co-directrice de thèse: Rebecca Popenoe (Karolinska Institute)
 
Après un doctorat en médecine, et une expérience professionnelle dans le secteur non-gouvernemental dans les domaines de la santé publique et des droits humains, Mayssa Rekhis s'est tournée vers la recherche en sciences sociales de la santé. En Octobre 2016, elle reçoit une bourse européenne dans le cadre du programme ‘Phoenix Joint Doctorate in Dynamics of Health and Welfare’ et commence un doctorat entre l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris et l'Université de Linköping. Son travail de recherche se penche sur les expériences, pratiques et discours autour du traumatisme et des trauma-thérapies dans les contextes d'exil et de migration forcée, avec un terrain conduit à Stockholm en Suède. Ses intérêts de recherche incluent le traumatisme, la souffrance, la santé mentale, les psychothérapies, et les processus de subjectivation. Elle est, depuis Juillet 2020, membre élue du bureau du réseau Européen d'anthropologie psychologique (ENPA) au poste de représentante de jeunes chercheu(r/se)s.

 

 

Thesis: Surviving trauma in exile, between therapy and moral imperatives
Under the direction of Richard Rechtman (EHESS) and Rebecca Popenoe (Karolinska Institute)
 
After graduating as a Medical Doctor, and working in the Non-Governmental and inter-governmental sectors, Mayssa received the Phoenix Erasmus Mundus Joint Doctorate program fellowship in 2016, and started a PhD in the School for Advanced Studies in Social Sciences (EHESS) in Paris and in Linköping University in Sweden. Her PhD is situated in between psychological and medical anthropology, exploring the experiences, discourses and practices related to trauma and trauma-therapies in relation to forced migration and exile, in Stockholm. Her research interests encompass trauma, suffering, psychotherapies, and processes of subjectivation.
 
Mayssa is an elected board member of the European Network of Psychological Anthropology for 2020-2022 as a Junior Faculty representative.
 

 

Communications & publications récentes / Recent publications and conferences:

2021. Post-traumatic life desire: experiences of survivance in exile – Society of Psychological Anthropology Biennal conference. Online, April 2021.
 
2020. Rekhis Mayssa & Semykina Kseniia: The preventable tsunami: Experts’ discourses on the mental health crisis-to-come in the aftermath of the Covid-19 pandemic, DiscourseNet Collaborative Working Paper Series, no. 2/11, Special Issue: Discourse Studies Essays on the Corona Crisis.
 
2020. Trauma, un concept en évolution continue: que veut dire le trauma au-delà de la catégorie clinique? - Conférence Psychotrauma et interdisciplinarité – Fondation ALTER – Paris, Octobre 2020.
 
2019. De quelle(s) crise(s) parle-t-on: Ethnographie d’un centre de réfugiés en crise: La santé à l'épreuve des crises – Colloque CERMES3 – Paris, Octobre 2019.
 
2018. Post-traumatic experiences among young refugees, The 1st World Congress on Migration, Ethnicity, Race and Health – Edinburgh, May 2018.
EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

Comment nommer l'islam contemporain ?

Table ronde - Jeudi 30 septembre 2021 - 14:00Nommer c’est identifier, reconnaître et définir ce qui est de ce qui n’est pas, mais nommer c’est aussi réduire et assigner le sujet dans sa complexité. Quels sont les choix de la désignation que nous faisons et quels sens attribuons-nous aux sujets/a (...)

Lire la suite

Lectures estivales des Carnets de l'EHESS

Échos de la recherche -Fidèle à sa vocation d’éclairer le débat public grâce à la mobilisation des sciences sociales, l’École a lancé, au cours de la dernière année, deux Carnets de l'EHESS sur des thèmes d’actualité : Perspectives sur le coronavirus et Perspectives sur l'après-George Floyd. Dep (...)

Lire la suite

Le père Seromba. Destructeur de l’Église de Nyange (Rwanda, 1994), par Timothée Brunet-Lefèvre

Projet -Le Père Seromba. Destructeur de l’Église de Nyange (Rwanda, 1994), écrit par Timothée Brunet-Lefèvre, lauréat du Prix du mémoire de la mention Études politiques de l’EHESS en 2019 et et de la Bourse doctorale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, publié aux Éditions Hoosh, sortira (...)

Lire la suite

Plus d'actualités

Adresse :
105 boulevard Raspail
75006 Paris
 
Métro :
Ligne 12 Notre-Dame-des-Champs
Ligne 4 Saint-Placide
Bus :
Ligne 68
 
Tel : +33(0)1 53 63 51 48
Fax : +33(0)1 53 63 51 50
 
cespra@ehess.fr